You must enable JavaScript to view this site.
This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies. Review our legal notice and privacy policy for more details.
Close
Homepage > Regions / Countries > Africa > Horn of Africa > Sudan > Arbitraires sanctions internationales, du Soudan à la Russie

Arbitraires sanctions internationales, du Soudan à la Russie

, Le Monde Diplomatique  |   1 Jan 2015

Au début des années 2000, Adam Yacoub Sharif était l’une des icônes de la jeune rébellion du Darfour, active dans l’ouest du Soudan. Il arborait fièrement l’uniforme-type de l’insurrection : kalachnikov, turban, téléphone satellitaire et sachets de cuir renfermant des amulettes protectrices autour du cou. Connu sous le surnom de « Bambino », il contrôlait Shangal Tobay, dans l’est du Darfour, pour le compte de l’Armée de libération du Soudan. Lorsque, en 2011, nous l’avons retrouvé dans la villa de Khartoum où il se cachait, il paraissait amaigri et fatigué — à l’image de la rébellion du Darfour, affaiblie, divisée en factions et de plus en plus mal-aimée par la « communauté internationale ». L’Occident s’était lassé de ce conflit interminable, désormais relégué loin derrière d’autres priorités. Quelques mois plus tard, nous avons appris la mort de « Bambino », de maladie. Son nom figure toutefois toujours sur la maigre liste des individus sanctionnés par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU).

Continuer à lire...

 
This page in:
English
Français